Format Rétro Des Années 70's : La Cassette VHS

Publié le 
10 novembre 2022

Le VHS ou Video Home System fait partie des formats d’enregistrement de films domestiques sur des bandes magnétiques de 1,27 cm.

Il a été lancé par la marque JVC vers la fin des années 1970. Son utilisation a cessé peu à peu vers les années 2000. Il a été concurrencé par Betamax, mais c’est lui qui a connu le succès.

Le VHS : une véritable révolution pour l’industrie du cinéma

Le succès du VHS dépend en grande partie du déclin de Betamax. Sony était en effet le pionnier dans la conception de bande magnétique. Betamax, quant à lui, a été lancé en 1975, mais son utilisation était assez complexe. Seuls les professionnels pouvaient les manipuler.

Le VHS l’a donc détrôné grâce à son coût moins élevé et sa durée d’enregistrement plus longue. Ce dernier est ainsi devenu l’une des icônes de la révolution culturelle et cinématographique. En effet, le VHS permet de réaliser un enregistrement de 1 à 12 heures, ce qui constituait une grande avancée.

Les cassettes VHS : sources de litiges

Le VHS est devenu le support de vidéo le plus utilisé dans les foyers. Son utilisation pour les films familiaux devient un phénomène de mode.

Les grands studios hollywoodiens l’ont dénoncé pour piraterie, car tout le monde a préféré enregistrer leurs films et émissions préférés sur les VHS. Universal a même entamé une action en justice contre JVC, mais sans succès. Toutefois, ce mauvais épisode ne l’a pas empêché de s’imposer.

Les films pour adulte : un vrai tremplin de succès pour le VHS

Les grosses firmes ont fini par contrôler les marchés en investissant dans la distribution de leurs blockbusters.

Pendant ce temps, le VHS perce un autre marché : le fruit défendu, les films pour adultes. Ceux-ci ont envahi le rayon des vidéos-clubs. Ce concept attire de nombreux adhérents, notamment les Américains. Cela augmente d’autant plus la notoriété de VHS chez les amateurs de film de salons.

Cela ne se limite pas à cela, car l’épouvante trouve aussi son ancrage dans le VHS. Les réalisateurs n’ont plus hésité à exhiber les atrocités et les horreurs dans les cassettes vidéos, alors que ceux-ci n’ont pas encore été autorisés dans les salles de cinéma.

En 1987, la location de VHS intègre une nouvelle ère. Le magnétoscope et la cassette vidéo se détachent de la perversité et de la violence pour revenir à ses sources. Les studios l’ont aussi adopté en acceptant de diffuser certains types de films en salle. Le VHS s’est ainsi transformé en un outil marketing pour la promotion des salles de cinéma.

Les différentes variantes de VHS

Suite à ce succès indiscutable, de nombreux sous-formats de VHS ont vu le jour :

  • Le VHS-C qui a été lancé en 1982 quand le concepteur JVC a commencé à commercialiser les mini VHS. Le VHS-C profite des mêmes résolutions que les VHS standard.
  • Le VHS HIFI était lancé durant les années 80. Le format Hifi permet de moduler la fréquence du son qui accompagne la vidéo.
  • Le S-VHS est lancé en 1988. Il offre aux images une nette amélioration, grâce à la séparation de la luminance et chrominance durant l’enregistrement.
  • Le D-VHS est la version numérique du VHS. Il a commercialisé en 1997 et dévie le standard d’enregistrement de film domestique avant l’arrivée de Hi8.

Le VHS a connu ses moments de gloire en répondant à la volonté des cinéphiles. Les nouvelles technologies tendent à les effacer peu à peu pour laisser place à d’autres formats plus légers et plus modernes. Il faut désormais un lecteur spécifique pour les visionner à moins de contacter un site qui se charge de transférer vos VHS sur DVD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

magnifiercrosschevron-down