Qu'est-ce que le Wuxia, les Films de Chevaliers Chinois ?

Publié le 
16 août 2022

Chaque culture a su se créer ses héros, que ce soit dans la littérature, les films, les animes ou les séries TV. Les personnages du Wuxia occupent une place importante dans la culture populaire chinoise, car ils possèdent des compétences physiques incroyables et sont doués pour les arts martiaux. Depuis plus de 2000 ans, des auteurs prolifiques ont créé de nombreuses œuvres qui plongent leurs fans dans des aventures empreintes de justice et d’honneur.

Qu’est-ce que le Wuxia ?

En termes simples, le Wuxia (武侠) est un genre mettant en scène la vie et les aventures de personnages, souvent issus de classes sociales inférieures, et qui se battent pour la justice. Ils respectent un code de chevalerie qui les oblige à se battre pour le bien. Le terme Wuxia signifie littéralement « héros martial ».

Au Japon, les traditions du bushido des samouraïs partagent certains aspects avec la philosophie martiale chinoise présente dans le Wuxia, lui-même fortement inspiré par le Kung-fu. Les histoires se déroulent toujours dans la Chine ancienne, typiquement entre les périodes de la dynastie Tang et le début de la dynastie Qing, soit du 7e au 18e siècle.

Le Wuxia, c’est donc un mélange de « cape et d’épée » et « d’heroic fantasy » mais sans aller jusqu’au surnaturel. Alors que les personnages sont capables de véritables exploits tels que l'escalade de grands bâtiments ou bien éclater un mur d’un seul coup-de-poing, les dieux, les démons et les monstres n'apparaissent jamais.

Les Origines du Wuxia, de l’Antiquité à nos Jours

Bien que le Wuxia soit fréquemment décrit comme un type de pulp fiction chinois, des histoires de héros citoyens défendant la justice et la droiture sont apparues depuis longtemps dans la littérature chinoise.

Ces livres de « chevaliers errants » deviennent populaires à partie de la dynastie Tang (7e siècle), mais allaient gagner en profondeur sous l’influence de deux livres majeurs de la littérature classique chinoise : « l'Histoire des Trois Royaumes » et « Au bord de l'eau », écrits pendant la dynastie Ming.

Ces livres contenaient de nombreuses et très précises descriptions de combats rapprochés de Kung-fu, qui ont donné le ton pour les prochaines générations d’écrivains Wuxia.

De telles œuvres ont atteint un sommet en popularité entre les années 1960 et 1980, grâce aux talent d’auteurs tels que Jin Yong et Gu Long. Cette popularité a été alimentée par le succès des nombreuses adaptations cinématographiques et télévisées. Tous les enfants chinois ayant grandi à cette époque, sont capables de citer des noms de héros Wuxia !

Le décès de Jin Yong en octobre 2018 a provoqué une vague de réaction de la part de tous les fans du genre. Mais la relève est présente, le Wuxia ne s’est pas éteint avec l’un de ses plus grands maîtres qui laisse encore sa trace dans de nombreux films ou clips musicaux.

Les Arts Martiaux, ou Kung-fu, sont le Cœur de Wuxia

Dans toutes les histoires, il y a toujours un héros capable d’étonner par ses exploits en Kung-fu. Bien qu’il s’agisse souvent d’art martial et de combat, le terme « Kung-fu » en chinois signifie un « accomplissement individuel obtenu après beaucoup d’efforts ».

Dans les adaptations en films ou en séries télévisées, les héros possèdent tantôt une force surhumaine, tantôt la capacité de marcher sur les murs ou sur l'eau. Mais ils ne sont jamais nés avec ces capacités ; tout ce qu’ils sont capables de faire est le résultat d'un entraînement ardu et prolongé.

Les personnages acquièrent des compétences et des capacités en se consacrant à des années d'étude et d'exercice assidues, mais peuvent également se voir conférer un tel pouvoir par un maître qui leur transfère son énergie.

Quels Thèmes sont Abordés dans le Wuxia ?

Une intrigue commune met généralement en scène un jeune protagoniste, généralement un homme, dans la Chine ancienne, qui vit une tragédie telle que la perte d’un proche. Son désir de justice le fait alors traverser des épreuves extrêmement difficiles qui le mène jusqu’à un grand-maître des arts martiaux qui va lui enseigner certaines compétences. Il devient alors un combattant puissant que peu de gens peuvent égaler. Il utilise ses capacités en suivant le code de l’honneur martial pour réparer l’injustice.

Dans d'autres histoires, le héros se voit refuser l'admission dans une école d'arts martiaux. Il s'entraîne en secret et attend l'occasion pour montrer ses compétences et de surprendre ceux qui l'ont initialement méprisé. 

Parfois, un héros doté de puissantes capacités d'arts martiaux est confronté à son ennemi juré, tout aussi puissant que lui. L'intrigue va progressivement serpenter vers une ultime confrontation dramatique entre les deux.

Certaines histoires, comme celles de Gu Long sont écrites comme des romans policiers. Le héros, généralement habile dans les arts martiaux, se lance dans une quête pour résoudre un mystère, par exemple une affaire de meurtre.

Pour comprendre la philosophie du Wuxia d'un point de vue occidental, rappelez-vous de Robin des Bois : une personne honorable et généreuse qui a des compétences martiales considérables qu'elle met à profit pour le bien général plutôt que pour des fins personnelles, et quelqu'un qui n'obéit pas nécessairement aux autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

magnifiercrosschevron-down